ATELIER SUR LE FINANCEMENT INNOVANT DE L’EDUCATION EN RDC: UN GRAND PAS VERS L”APPROPRIATION AU NIVEAU NATIONAL


Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo vient de lancer un atelier sur le financement innovant de l’éducation avec comme focus la gratuité de l’éducation de base.
C’est un pas que vient de faire le Gouvernement. Il convient maintenant que tous les acteurs convergent vers la matérialisation de ces alternatifs pour soutenir l’éducation de qualité et promouvoir le droit à l’éducation. Par ailleurs, les provinces, sur ressources propres doivent également mettre la main dans la pâte. Le cas de la province de l’Equateur où l’Assemblée provinciale a voté et le Gouverneur a promulgué l’Edit sur le financement innovant de l’éducation dans la province de l’Equateur devrait inspirer d’autres provinces comme le Kasaï central, le Sud Kivu, le Nord Kivu, etc.

Ce nouveau développement est la preuve que l’Etat congolais s’approprie et prend en compte de nombreux cris lancés par les Acteurs de la Société Civile, les PTFs et les Enseignants sur la nécessité de trouver des financements alternatifs pour soutenir l’éducation et répondre aux défis du secteur.

La Coalition Nationale de l’Education Pour Tous ” CONEPT RDC “, pour le compte des organisations de la société civile, a contribué à la réflexion sur cette question en produisant une étude sur le financement innovant de l’éducation que nous mettons à disposition.

Cette étude analyse le modèle actuel de financement de l’éducation, identifie des ressources et propose des recommandations. Pour les décideurs et le plaidoyer des acteurs engagés pour la promotion et la défense du droit à l’éducation de qualité.

Nous espérons que les participants à cet atelier en feront œuvre utile.

Nous croyons aussi que cette rencontre sera l’occasion de jeter les bases de la restructuration du Fonds de Promotion de l’Education Nationale “FPEN” et de clarifier le rôle que les provinces, avec leurs ressources propres et l’exploitation de la loi portant impôts, droits, taxes et redevances du niveau provincial, devraient jouer.

C’est dans ce cadre que nous  encourageons les élus de la province de l’Equateur qui ont adopté le premier Edit provincial sur le financement de l’Education dans leur province il y a deux mois

Jacques TSHIMBALANGA KASANJI Mwana LEMBALEMBA

Coordonnateur National de la CONEPT RDC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *